Lutter contre les maladies

Pour lutter contre les maladies, qu'elles soient d’origine virale, bactérienne ou fongique (champignons), dûes au climat ou encore à la pollution,  il est nécessaire d’adopter de bonnes pratiques pour permettre à vos plantes de mieux résister.

Quelques règles de base :

  • conservez un sol vivant et fertile en l’aérant suffisamment (utilisation du binage) , en apportant des matières fertilisantes et de matière organique (compost, engrais verts, paillage), en préservant le sol d’un assèchement trop important, en évitant l’utilisation de pesticides ou de méthodes trop agressives.
  • enlevez et isolez les plantes/parties atteintes. Nettoyez le matériel de taille régulièrement à l’alcool pour ne pas propager les maladies
  • n'intégrez pas dans votre compost ou dans vos paillis les plantes malades
  • plantez des végétaux résistants
  • effectuez des rotations sur 3-4 ans minimum pour diminuer les risques de maladies
  • ne sur-fertilisez pas vos végétaux, sinon vous risquez de favoriser les maladies.

Les moyens de lutte varient selon le champignon et la gravité : les oxychlorures et sulfate de cuivre (bouillie bordelaise) et le soufre agissent contre les champignons qui se développent sur les parties aériennes.
Contre les champignons, utilisez la décoction d’ail ou les purins.